30/07/2018 : Vers une détente dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et l’Europe ?

  • Stéphane Déo et Hervé Goulletquer Stratégiste et Directeur Adjoint de la Recherche

Les faits plaident en faveur d’une situation économique toujours favorable, même si elle l’est moins qu’il y a un an de cela. En observant qui plus est qu’aucun développement endogène ne paraît devoir déboucher sur une rupture de tendance à l’horizon de quelques mois, voire de quelques trimestres.
Pourtant prendre simplement en compte les menaces protectionnistes des uns et les mesures de rétorsion que les autres se sentiraient alors légitimes à mettre en place oblige à dessiner des perspectives économiques assez différentes. Celles-ci seraient d’autant plus sombres que les marchés revoient nettement à la baisse leurs anticipations.
Si réaction en chaine il doit y avoir, elle partira du politique pour atteindre le champ des anticipations de croissance. Le premier maillon est clé. Le marché conçoit la fermeté des Etats-Unis en matière de politique commerciale vis-à-vis de la Chine; pas vis-à-vis des partenaires de l’ALENA ou de l’Europe.

En savoir plus

Choisissez
votre profil

Accédez aux informations dédiées aux Instiutionnels/particuliers :