25/02/2019 : Perspectives budgétaires américaines : mauvaises assurément, mais doit-on sonner le tocsin ?

  • Stéphane Déo et Hervé Goulletquer Stratégiste et Directeur Adjoint de la Recherche

D’ici à 2029, le déficit fédéral des Etats-Unis pourrait atteindre 4,4 points de PIB en moyenne annuelle, si on en croit le Congress Budget Office (CBO). Et ceci sans intégrer la perspective d’une récession. De 1969 à 2018, il était de 2,9 points. Comment ne pas alors être encore plus inquiet sur l’état des comptes publics américains lorsqu’un retournement cyclique interviendra ?

Si on se focalise sur les trajectoires, la perspective d’une impasse « structurellement » importante est la résultante de deux forces : des dépenses, avant tout sociales, à la hausse et des recettes « à la traine ».

Ce constat envoie-t-il un message d’alerte sur la situation économique du pays ? En fait, il faut prendre en compte un autre élément pour pouvoir répondre. A aujourd’hui, une amélioration de l’épargne nette du secteur privé (l’effort d’épargne moins les dépenses d’investissment) compense la dégradation des comptes publics. Ainsi le déficit extérieur reste stable. Tout se passe comme si les ménages et les entreprises anticipaient un durcissement demain du budget fédéral. A ce titre, et si ce comportement se maintient, il faut en partie relativiser le risque porté par la persistence de l’impasse budgétaire publique.

Attention toutefois à ne pas prendre trop « pour argent comptant » les projections du CBO. Il est très probable que les dépenses seront plus dynamiques que présentées. Ce serait vrai de celles de défense comme de celles à finalité sociale.

Comment seront-elles financées ? Plus de prélèvements ou plus de déficits ? Sans doute l’un et l’autre. Tant que le niveau des taux d’intérêt reste inférieur à celui de la croissance économique (effets volume et prix confondus) et que les décisions budgétaires restent « dans le domaine de la raison », la vigilance s’imposer sans doute davantage que la formation de sombres perspectives.

En savoir plus

Choisissez
votre profil

Accédez aux informations dédiées aux Instiutionnels/particuliers :