Qu’est-ce que la compétition ?

  • Stéphane DEO Stratégiste

Le refus probable de la fusion Alstom-Siemens pourrait déboucher sur une redéfinition fondamentale des objectifs de règles de compétition européenne. La reprise globale n’est plus synchronisée, la divergence entre pays s’accroit.

Point de marché : le marché du credit tient… très bien même

Nous avons signalé à plusieurs reprises l’inquiétude que suscite le marché du credit aux Etats-Unis : détérioration de la qualité des emprunteurs, manque de liquidités, effet de levier excessif, etc…

Loin de se détériorer, le marché du credit a au contraire bénéficié de l’appétit pour le risque de ce début d’année. Un moyen de mesurer le stress sur ce marché est de comparer le rendement du High Yield avec le rendement du bénéfice (qui n’est autre que l’inverse du PeR). La différence était de plus de 4% début 2016, ce qui signifie que les investisseurs demandaient une prime de risque élevée pour détenir du credit HY. Le niveau actuel est revenu sous 1,3%, un des niveaux les plus bas depuis l’année dernière. Certes, il y a bien eu un petit coup de stress en fin d’année dernière lorsque les marchés ont un peu dévissé, mais la fièvre est très vite retombée.

Nous restons convaincus que le marché du credit aux Etats-Unis contient des faiblesses importantes et qu’en cas de récession il pourrait être un amplificateur de crise important. Pour l’instant toutefois le marché continue à avaler le papier sans problème et le stress reste très limité. Jusqu’ici tout va bien.

Compétition ?

Il semble que la Commission Européenne va s’opposer à la fusion entre Alstom et Siemens. L’avis doit être rendu aujourd’hui et la raison est d’éviter de créer une situation de monopole en Europe dans le secteur, ce qui pourrait être préjudiciable au consommateur européen. La France et l’Allemagne ont pourtant déployé une activité de lobbying intense pour soutenir la fusion. En vain semble-t-il. L’argument franco-allemand est que le secteur a besoin d’un champion européen pour s’attaquer à la compétition américaine ou chinoise dans le domaine. Ce sont donc deux logiques incompatibles qui se sont opposées : règles de concurrence interne à l’UE contre création de champion européen.

La France va proposer dans les mois qui viennent de changer les règles de la concurrence en Europe avec, par exemple, la capacité pour les ministres des différents pays d’avoir une influence directe sur les décisions de la Commission en matière de concurrence. Le but avoué est de faire émerger des champions européens. Manfred Weber, le député allemand qui préside le groupe PPE au Parlement européen a abondé dans ce sens : « nous avons besoin de champions mondiaux ».

Un mal pour un bien ? Le refus de la fusion Alstom-Siemens pourrait donc déboucher sur un changement majeur de la politique de la concurrence au sein de l’Union Européenne. Avec pour conséquence à terme l’émergence de groupes Européens de grande taille et des fusions transfrontalières de grands groupes. L’Europe ne serait plus « l’idiot utile » de la globalisation.

Fin de a reprise synchronisée mondiale ?

Le tableau ci-dessous montre plus d’une douzaine de PMI dans le monde, les derniers ont été publiés hier.

Dans la zone Euro on assiste à une divergence qui s’accroit avec, à un extrême, l’Italie et la France qui ont publié un chiffre en deçà de 50 avec une tendance à la baisse nette depuis 3 mois. A l’autre extrême l’Espagne, avec un PMI synthétique plus que confortable à 54,5 et une amélioration sur les trois derniers mois.

Même divergence mondiale : les pays développés ont tous connu une détérioration sur les trois derniers (à part l’Espagne) alors que les pays en voie de développement s’améliorent.

La reprise globale synchronisée des dernières années semble bien avoir fait place à une divergence forte entre pays et zones géographiques.

Ces articles peuvent vous intéresser

Réglementation, Europe, BCE

La réforme monétaire

il y a 3 semaines
Corpo

Les rôles du Pôle Solutions

il y a 1 mois
Corpo, Finance Responsable

A GREaT Journey #3

il y a 2 mois

Choisissez
votre profil

Accédez aux informations dédiées aux Instiutionnels/particuliers :