Convertibles : à la fois obligations et actions

  • Guillaume Abel Directeur du Développement

Les obligations convertibles constituent une classe d’actifs hybride, alliant les caractéristiques des actions et des obligations, et ouvrant à des stratégies d’investissements, que l’on considère intéressantes grâce à leur convexité. Leur gestion est proposée par un nombre restreint de spécialistes, comme l’explique Guillaume Abel, directeur du développement de La Banque Postale Asset Management (LBPAM).

Créées aux États-Unis au début du siècle par une société de chemin de fer cherchant à se financer de façon innovante, les convertibles permettent de faire participer les investisseurs au développement des entreprises en leur donnant l’opportunité de transformer leurs obligations en actions. Le caractère hybride de cet actif lui permet de chercher à capter les hausses des marchés tout en résistant mieux aux baisses. Cette asymétrie dans les mouvements de marchés, qu’on appelle convexité, permet donc de chercher à profiter du dynamisme actuel des bourses, tout en bénéficiant d’une protection en cas de retournement de tendance. On peut presque comparer cette classe d’actifs à un portefeuille d’allocations, présentant une faible consommation de fonds propres pour les investisseurs institutionnels et un potentiel de performance attractif.

Une triple expertise nécessaire

Pour toutes ces raisons, les obligations convertibles séduisent de plus en plus d’investisseurs institutionnels qui ont recours aux rares gérants spécialisés qui les proposent sur le marché. En effet, cette classe d’actifs particulière nécessite de cumuler plusieurs expertises. D’abord, une excellente capacité d’analyse, pour mener l’évaluation financière complète de l’émetteur, vérifiant sa capacité à rembourser l’obligation à l’échéance et confirmant la potentielle profitabilité de son profil opérationnel (soutenant la  probabilité de pouvoir convertir en action avant l’échéance). Il est également nécessaire d’être doté d’un outil de valorisation capable d’évaluer la valeur intrinsèque d’une obligation convertible ; en d’autres termes,  de bien mesurer toutes les optionalités qu’elle contient. Cela permet à tout moment, et quelles que soient les phases de marché, de déterminer les sensibilités aux différents paramètres, nommées les « grecques » selon le jargon des spécialistes.  La sensibilité aux mouvements de l’action sous-jacente se nomme le delta. L’accélération des variations du delta est mesurée par le gamma. De même, les convertibles sont sensibles au niveau des taux (le rho), du temps (le thêta) et des volatilités de marché (le vega). Ces « grecques » représentent les facteurs d’influence à bien maîtriser pour gérer tous les mouvements de marchés avec pertinence.  Enfin, une longue expérience de cette classe d’actifs, sur différents cycles de marché, est essentielle afin d’avoir le recul nécessaire pour en tirer le meilleur.

Un marché en développement

Sophistiquées mais pas complexes pour les gérants experts,  les obligations convertibles cherchent à suivre la performance des marchés actions et à éviter leurs « drawdown* ». Les émetteurs d’obligations convertibles augmentent et se développent à l’échelle européenne dans tous les secteurs, avec des profils d’entreprises émettrices très diversifiés et de plus en plus orientés ISR.  Chez LBPAM, très attachée à l’investissement socialement responsable, les experts seniors qui gèrent les obligations convertibles prennent en compte systématiquement les risques et opportunités extra-financiers.

*Mouvement de baisse du point (en pourcentage ou en devises) le plus élevé au point le plus bas sur une période déterminée d’un placement ou d’un fonds.

Ces articles peuvent vous intéresser

Finance Responsable

La finance est morte. Vive la Finance Durable

il y a 3 jours
Finance Responsable

Pour un label ISR européen

il y a 6 jours
Finance Responsable, BCE, Zone euro

La réglementation devient-elle un risque pour la rentabilité des banques ?

il y a 2 semaines
Assurances-mutuelles

Vers une gestion assurantielle «augmentée»

il y a 4 mois

Choisissez
votre profil

Accédez aux informations dédiées aux Instiutionnels/particuliers :